Veuillez mettre à jour votre navigateur Web.
Vous utilisez un navigateur qui n’est pas pris en charge par notre système informatique. Pour que votre expérience sur notre site soit la meilleure, nous vous recommandons d’utiliser un navigateur plus récent. Veuillez consulter notre Liste des navigateurs pris en charge.

Mêler le passé au présent

Mêler le passé au présent

Pour notre 75e anniversaire, nous avons réutilisé des matériaux de nos appareils emblématiques et recyclé les uniformes de nos équipages pour créer une gamme d’articles contemporains. Voici ce que nous avons fait.

Pour fêter nos 75 ans d’histoire, nous avons décidé de réutiliser des matériaux du patrimoine de Cathay Pacific, littéralement. Nous avons recyclé une partie de nos appareils retiré du service pour fabriquer des stylos, porte-cartes et étiquettes type aviation métalliques. Le tissu de centaines d’uniformes du personnel de cabine et de cockpit a également été réutilisé pour créer une gamme exclusive de produits en édition limitée, créant ainsi un lien tangible avec notre passé.

Ce processus a commencé il y a plusieurs années. Lorsqu’un appareil est retiré du service, il est généralement démonté et revendu pour ces pièces ou matériaux. Mais nous restons attachés à certains appareils, comme le B-HUJ, notre dernier appareil Boeing 747-400 qui a battu tous les records. Nous avons fait fondre des parties de l’avion en blocs d’aluminium, prêts à être reforgés.

Jessica Lee, responsable commerciale chez Cathay, déclare : « Le Boeing 747 est le roi du ciel. C’est une icône de l’époque où Cathay est devenue internationale et où les voyages ont commencé à devenir très populaires à Hong Kong. » « Lors de son dernier vol en 2016, comme cet appareil était vraiment très spécial, nous avons décidé de le conserver pour une grande occasion. »

Cette occasion est arrivée : pour le 75e anniversaire de Cathay, nous célébrons 75 ans passés à rapprocher les gens. C’était l’occasion de créer quelque chose de spécial, une série en édition limitée de seulement 435 ensembles porte-cartes et stylo, inspirés par les formes du 747-400.

« Pour les amateurs d’aviation, quelle émotion de posséder un morceau de cet appareil », explique Lee.

« Et un porte-cartes s’utilise lors de nouvelles rencontres. Ces porte-cartes originaux peuvent inciter les gens à demander d’où ils proviennent. Cela devient un moyen d’entamer une conversation. »

Nous avions donc ces blocs d’aluminium, mais le véritable défi était de trouver une usine intéressée et capable de reforger le métal de l’appareil pour créer une collection spéciale.

Lee explique : « Beaucoup d’usines traditionnelles travaillent avec de l’aluminium brut neuf et il a été très difficile de trouver une usine prête à créer un moule pour de si petites quantités. Mais nous voulions vraiment créer un article d’exception, très artisanal, en édition très limitée, avec seulement quelques centaines de pièces. »

Finalement, un partenaire a été trouvé et le processus de conception a pu vraiment commencer.

« Nous avons réalisé beaucoup de prototypes 3D en plastique, créant un moule à chaque fois. Nous avons par exemple beaucoup travaillé sur le poids du stylo car nous voulions que les composites d’une extrémité du stylo soient un peu plus lourds, pour un meilleur équilibre. Nous avons également soigneusement réfléchi à la forme, pour que l’objet ressemble à l’avant de l’avion », explique Lee.

Le plastique est cependant complètement différent du métal. Lorsque l’équipe a essayé les designs avec de l’aluminium, d’autres défis sont apparus.

« Les mécanismes de glissière du porte-cartes étaient complètement différents avec du métal. Le fait d’assembler deux surfaces métalliques et de les faire glisser d’avant en arrière n’était pas fluide », explique Lee. « Dans le même temps, nous ne voulions pas le sabler et le rendre brillant comme un article flambant neuf : nous voulions garder cet aspect brut, avec de petites marques, une bulle ou une rayure. »

« Ce n’est pas tous les jours que l’on a à disposition de l’aluminium provenant d’un appareil, c’était donc une expérience unique de travailler avec ce matériau pour trouver des idées de produits capables de toucher les consommateurs. », explique Bjorn Fjelddahl, fondateur de la société de conseil marque et design, Eight Partnership, qui a travaillé à la conception des produits.

Il a fallu beaucoup d’efforts et beaucoup de temps, mais nous avons obtenu des pièces superbement façonnées, à la fois belles et fonctionnelles, des objets de collection parfaits pour les amateurs d’aviation.

Pour fêter notre 75e anniversaire, nous avons également créé une gamme d’élégants accessoires de mode, en recyclant des centaines d’uniformes du personnel de cabine et de cockpit en ours en peluche, pochettes, coussins et sacs.

Pour cela, nous nous sommes associés à la marque G.O.D. à Hong Kong, qui fête son 25e anniversaire cette année.

« Nous nous sommes appuyés sur l’expertise de G.O.D., leurs connaissances des produits et ce qu’ils pouvaient apporter en termes d’élégance de la conception », explique Lee.

« Nous voulions des produits très travaillés, uniques et aussi très représentatifs de Cathay », ajoute-t-elle. D’où le design patchwork très original utilisé dans la gamme, créé à partir de tous les différents uniformes. « Il y a les cravates en soie, du noir, des tons de rouge différents, et puis un chemisier blanc avec un motif d’aile calligraphiée. C’est vraiment emblématique de notre compagnie, cela donne un beau rappel des uniformes tout en étant très esthétique à porter à la maison, et l’on retrouve la marque de fabrique du label G.O.D. »

« C’était vraiment un défi de combiner les différentes couleurs, tissus et détails de manière naturelle », explique Douglas Young, co-fondateur et PDG de G.O.D. « C’était aussi quelque chose de nouveau pour les fabricants : chaque article a un motif unique, nécessitant une sélection minutieuse de tissus. Nous voulions également nous assurer d’utiliser autant de matériaux que possible, car il aurait été dommage d’en gaspiller. Nous avons donc par exemple utilisé les chutes pour fabriquer d’élégantes sangles tressées pour les sacs. »

Coussins, ours en peluche, pochettes et sacs à main, les designs ne manqueront pas d’attirer tous les regards. « Je pense que ces articles seront très populaires à Hong Kong auprès de tous ceux qui adorent la marque et qui ont vu ce rouge emblématique porté par les équipages de cabine », déclare Jessica Lee. « C’est quelque chose de très particulier pour eux, et ils peuvent maintenant posséder un morceau de ce tissu qui a parcouru le monde. »

Articles en édition limitée pour notre 75e anniversaire