• Se connecter/S’inscrireoneworld
    Cathay Pacific

    Comment sécuriser votre identifiant de membre ?

    • Ne révélez jamais vos identifiants de membre ou votre mot de passe à usage unique à quiconque.
    • Avant de vous connecter à votre compte de membre, vérifiez que vous êtes bien sur notre site Internet officiel Cathay Pacific.
    • Vérifiez que vos navigateurs Internet et appli mobiles sont à jour. Utiliser les dernières versions disponibles vous donne accès à des fonctionnalités de sécurité renforcées.
    • Si vous utilisez un ordinateur partagé, déconnectez-vous toujours de vos comptes, fermez les navigateurs et videz le cache du navigateur Internet si possible.
    • Protégez vos appareils en les tenant à jour et en installant la protection requise pour protéger les points d’accès à votre réseau.
    • Vérifiez que le logiciel antivirus de vos appareils est mis à jour avec la dernière signature de virus.
    • Si vous remarquez une activité suspecte sur votre compte de membre, contactez-nous immédiatement. Il peut s’agir de transactions inconnues, de personnes appartenant à votre groupe d’échange encore non identifiées, ou de mots de passe à usage unique non sollicités.

    Protection des e-mails

    Comportements à adopter

    • Méfiez-vous des e-mails frauduleux prétendument envoyés par Cathay Pacific.
    • Soyez prudent lorsque vous ouvrez des e-mails et leurs pièces jointes, surtout lorsque vous recevez des e-mails de personnes que vous ne connaissez pas ou envoyés via des adresses e-mail suspectes.
    • Faites attention à toute adresse e-mail suspecte, par exemple qui contiendrait des fautes de grammaire/d’orthographe ou avec un nom de domaine trompeur.
    • Ouvrez les pièces jointes avec le plus grand soin. Scannez toujours les pièces jointes avec les extensions « pdf », « exe », « batt », « .vbs », « .js », « .com ».
    • Méfiez-vous des escroqueries par e-mail. Si vous recevez des e-mails suspects de la part de partenaires commerciaux, vous devez confirmer l’identité de l’expéditeur présumé.
    • Conservez une copie de l’intégralité du courrier indésirable/de l’e-mail d’hameçonnage dans son format d’origine (y compris les pièces jointes), si jamais vous souhaitez faire un signalement ou si ces documents vous sont demandés dans le cadre d’une enquête.

    Comportements à éviter

    • Ne cliquez pas sur les liens hypertextes provenant de sources ou d’adresses e-mail non fiables (par ex. : les e-mails dans votre dossier de courriers indésirables), pour éviter toute redirection vers des sites Internet frauduleux qui semblent à première vue légitimes.
    • Ne répondez à aucun e-mail provenant d’expéditeurs inconnus.
    • Ne fournissez pas vos données personnelles à une source inconnue.

    Pour signaler un e-mail d’hameçonnage/suspicieux provenant supposément de Cathay Pacific, vous pouvez nous transférer le message à l’adresse suivante : reportphishing@cathaypacific.com. Assurez-vous d’inclure l’intégralité des informations se trouvant dans l’en-tête du message suspect.

    Cette adresse e-mail est contrôlée régulièrement. Il est toutefois possible que vous ne receviez pas de réponse individuelle à votre rapport, mais simplement un accusé de réception automatique.

    Identifier les e-mails d’hameçonnage potentiels

    Les attaques d’hameçonnage font partie des principales tactiques des pirates informatiques pour obtenir des informations sensibles auprès des utilisateurs et ces attaques ne cessent de se perfectionner pour cibler leurs victimes. Voici quelques signes qui peuvent vous alerter :

    • L’adresse e-mail de l’expéditeur ne semble pas correcte.
      Par exemple, si vous recevez un e-mail de @cathypcific.com au lieu de @cathaypacific.com, n’ouvrez pas cet e-mail.
    • L’e-mail vous demande des informations confidentielles.
      Nous ne vous demanderons jamais par e-mail, message ou appel vos coordonnées bancaires, les détails de votre carte de crédit ou vos mots de passe. Ne cliquez jamais sur un lien suspect dans un e-mail.
    • L’e-mail vous demande d’ouvrir une pièce jointe pour réaliser une activité que vous n’avez pas sollicitée.
      L’expéditeur prétend qu’une pièce jointe contient des informations importantes sur votre réservation ou votre vol. Parfois, la pièce jointe peut avoir une extension de fichier que vous ne connaissez pas. En cas de doute, n’ouvrez pas la pièce jointe. En effet, il peut s’agir d’un programme ou d’un logiciel malveillant ou encore d’un virus. Contactez-nous et nous vérifierons plutôt son authenticité.
    • Phrases pour tenter de vous convaincre : « Vous venez de gagner un prix ! »
      Si vous êtes surpris d’apprendre que vous venez de remporter un tirage au sort auquel vous ne vous souvenez pas avoir participé, contactez-nous pour en vérifier l’authenticité.
    • L’e-mail est mal rédigé/présenté.
      Si les visuels de l’e-mail paraissent réalisés à la hâte, et que le texte contient des fautes d’orthographe et de grammaire, il s’agit probablement du travail d’un cybercriminel.
    • Le lien de connexion au site Internet n’est pas sécurisé.
      Évitez de vous connecter à des sites Internet non sécurisés (par ex. des liens hypertextes qui ne commencent pas par HTTPS) et ne divulguez aucune information confidentielle sensible.

    FAQ

      FermerFermer
      Commentaires
      Pour toute question nécessitant une réponse, veuillez nous contacter pour obtenir de l’aide.
      unselectedStar
      unselectedStar
      unselectedStar
      unselectedStar
      unselectedStar