Jump to main content

Radiations cosmiques

Envoyer à un ami Impression Voir plus de services A Partager:

La radiation cosmique est une forme naturelle de radiation ionisante qui survient à partir du soleil et en dehors du soleil.

L’atmosphère terrestre et le champ magnétique protège considérablement la Terre des radiations cosmiques. Les personnes voyageant dans un avion peuvent être exposées à plus de radiations ionisantes, car l’atmosphère terrestre fournit moins de protections vis-à-vis des radiations cosmiques aux altitudes classiques de croisière d’un avion commercial. L’exposition augmente également davantage que la trajectoire du vol est loin de l’équateur. Par conséquent, la dose de radiation variera entre les différents vols, cela dépendra de son origine, destination, itinéraire, schéma niveau de vol et activité solaire du moment.

Toute personne est exposée à des radiations d’arrière plan au niveau de la mer  qui peut venir de l’environnement local, de la nourriture, des boissons, d’expositions médicales ou de construction de matériel. A fortes doses, les radiations peuvent être nuisibles. Cependant, les doses reçues aux altitudes de vol sont considérées très faibles. Le personnel de bord et les voyageurs réguliers prennent les expositions additionnelles les plus fortes étant donné le temps en plus qu’ils passent aux altitudes de croisière.

Quels sont les effets sur la santé des radiations cosmiques?

Le cancer est l’un des effets sur la santé qui a été associé avec une faible dose de radiation cosmique. Etant donné que tout voyage aérien est associé à une exposition croissante de radiations ionisantes, cela entraîne par conséquent un risque croissant de développer le cancer. Le risque est cependant extrêmement faible étant donné que l’apparition du cancer compte naturellement pour 23% des décès dans beaucoup de pays développés. Par exemple, une personne qui fait un vol direct retour de Hong Kong à New York toutes les deux semaines pendant 20 ans voit son risque de décès dû à un Cancer accroitre de 23.11% à 23.14%. Cela représente un accroissement en pourcentage supérieur à la normale de 0.5%, [un taux minime que la plupart des gens considéreraient comme non acceptable.]

Des questions ont également été soulevées  sur les effets de radiations cosmiques  sur les femmes enceintes et sur la santé du fœtus. Basé sur le savoir actuel, durant un voyage par les airs occasionnels, les risques pour les femmes enceintes et le fœtus sont limités.

Combien de radiations cosmiques y a-t-il sur un vol?

Les doses de radiation sont mesurées en milli Sieverts (mSv). La majorité des vols Cathay Pacific commencent et terminent à basse altitude, et par conséquent, nous nous trouvons dans de meilleures conditions que d’autres compagnies aériennes basées à plus haute altitude. Une estimation des doses de radiation pour un vol particulier peut être obtenue  sur les sites suivants et autres sites :
http://www.faa.gov/data_research/research/med_humanfacs/aeromedical/radiobiology/cari6/download/
Quelques valeurs pour des vols calculés par des programmes informatiques sont :

 

Hong Kong – New York : Forte activité solaire annuelle 0.0688 mSv
New York – Hong Kong : Forte activité solaire annuelle 0.0619 mSv
Hong Kong – New York : Faible activité solaire annuelle 0.0938 mSv
New York – Hong Kong : Faible activité solaire annuelle 0.0817 mSv
     
Hong Kong – Vancouver : Forte activité solaire annuelle 0.0414 mSv
Vancouver – Hong Kong : Forte activité solaire annuelle 0.0465 mSv
Hong Kong – Vancouver : Faible activité solaire annuelle 0.0501 mSv
Vancouver – Hong Kong : Faible activité solaire annuelle 0.0551 mSv
     
Hong Kong – Bangkok : Forte activité solaire annuelle 0.0046 mSv
Bangkok – Hong Kong : Forte activité solaire annuelle 0.0041 mSv
Hong Kong – Bangkok : Faible activité solaire annuelle 0.0047 mSv
Bangkok – Hong Kong : Faible activité solaire annuelle 0.0043 mSv

Existe-t-il des directives concernant les limites de doses de radiation

Des directives concernant l’exposition aux radiations ont été établies par les agences internationales impliquées dans la protection aux radiations. En règle générale, elles recommandent les limites suivantes pour voler :

  • Concernant les occupations professionnelles sur les vols commerciaux (par exemple, les pilotes et l’équipage) 20 mSv par an.
  • Pour les passagers en général sur les vols sur les vols commerciaux. 1 mSv par an, y compris pour les femmes enceintes.

Décharge de responsabilité

Le contenu ci-dessus a pour seul but d’informer. Celui-ci ne peut être utilisé, copié ou re publié par toute personne sauf les personnes autorisées expressément par Cathay Pacific. Cathay Pacific a examiné avec attention le contenu et pris toutes les étapes que nous considérons comme raisonnable pour vérifier leur exactitude. Nous ne déclarons pas que le contenu soit complet sur le sujet mentionné par toute personne qui aurait un intérêt sur le sujet en question. Il ne peut également se substituer ou être traités comme conseils médicaux par toute personne en relation avec le sujet en question. Nous conseillons vivement et nous encourageons toute partie intéressée par le sujet à rechercher les conseils de professionnels qualifiés (médicaux ou autres) pour toute information liée au sujet que nous venons d’évoquer.